5
Plan du site |  Ecrire au webmestre |  Accessibilité 
petal.aquitaine.fr
Accueil > L’énergie du futur - HiPER > L’énergie de fusion
OK

L’énergie du futur - HiPER

Imprimer

> L’énergie de fusion

Dernière modification le lundi 25 juillet 2011
PETAL est essentiellement un outil sur le route de l’énergie par fusion. Les concepts de base sur la fusion peuvent être trouvés sur le site de l’ILP (en français) ou celui de HiPER (en anglais).

Les espoirs de produire de l’énergie électrique par fusion sont justifiés par les promesses d’une quantité de combustible (le deutérium) quasiment inépuisable et par la perspective d’une production dont l’impact environnemental sera relativement faible quand on le compare aux autres sources d’énergie. La faisabilité et la viabilité de la fusion par Spatial temporal tourne confinement inertiel (FCI) en tant que source d’énergie viable économiquement dépendra de notre capacité à résoudre les problèmes reliés à l’efficacité du laser, en particulier son taux de répétition, et de notre habileté à construire des chambres à cibles et des cibles qui minimisent l’énergie nécessaire au compresseur tout en produisant des coeurs de combustible hautement comprimés et à très haute température.

Dans le schéma d’Allumage Rapide, la contrainte d’avoir une irradiation uniforme pour déclencher l’ignition est levée, et un gain en énergie est prédit y compris avec des énergies de lasers accessibles aujourd’hui. Une des applications majeures du programme PETAL est bien l’étude de l’allumage rapide. Ce concept fait intervenir un faisceau laser très court (picoseconde) qui chauffe le plasma qui a été comprimé par les faisceaux nanosecondes et provoque l’ignition. Le grand intérêt de l’allumage rapide est qu’il permettrait d’utiliser des compresseurs d’énergie beaucoup plus réduite que ceux qui sont normalement nécessaires pour déclencher l’ignition. Il s’ensuivra un coût plus faible qui doit se répercuter sur le coût du kilowatt-heure électrique produit.

PETAL associant un laser petawatt aux faisceaux nanosecondes du LMJ permettra d’étudier l’interaction laser- matière à haute densité d’énergie. Il va permettre d’explorer ces nouveaux concepts de fusion et permettre le développement de techniques et de technologies qui seront profitables au programme HiPER . PETAL fournit un banc d’essai européen pour de développement de la recherche en fusion par confinement inertiel qui pourrait conduire à la construction d’un centre dédié tel qu’HIPER.

Par ailleurs, un laser multi petawatt couplé au LMJ crée de nouvelles opportunités dans d’autres champs de la physique tels que :

- la radiographie X ou gamma
- la radiographie par protons
- l’étude de la matière à haute énergie et densité
- l’astrophysique en laboratoire
- la physique à haute intensité d’énergie
 Ministère délégué à la recherche  l'Europe s'engage en Aquitaine    CEA
Contacts - Mentions légales
Région Aquitaine - 14, rue François de Sourdis - 33077 Bordeaux - France - Tél.: +33 0(5) 57 57 80 00 - Télécopie : +33 0(5) 56 24 72 80

Proposez vos fil RSS
Adoptez MonAquitaine - Proposez vos fils RSS